Initiation au pilotage d’un ULM

Léger et facile à piloter. L’ULM a pris une place importante dans le cœur des amateurs et des professionnels de sport aéronautique. Toutefois, il faut reconnaître que le pilotage de cet appareil nécessite quelques compétences à ne pas négliger. Voici les points à ne pas rater pour une meilleure initiation au pilotage d’un ULM.

Qui peut s’initier au pilotage d’un ULM ?

Pour piloter un ULM, il faut avant tout avoir plus de 15 ans pour passer des examens. Un certificat théorique de tronc commun délivré par l’Aviation civile est aussi nécessaire tout comme la réussite d’une épreuve au sol et en vol. Le certificat n’est pas obligé si vous disposez déjà d’un brevet ou d’une licence de pilotage d’aéronef. Une licence de pilotage en hélicoptère ou d’un avion pourrait aussi vous suffire. Par ailleurs, notez bien qu’il vous est possible de suivre une formation de perfectionnement qui vous permettra d’améliorer vos compétences en pilotage d’ULM. De cette manière, vous pourriez être amené à faire une étude des virages avec d’importantes inclinaisons.

Les principales étapes à suivre pour une meilleure initiation

D’abord, le pilotage de base peut intégrer un apprentissage au pilotage ainsi qu’une bonne gestion du vol. Le but est que vous puissiez avoir une bonne maitrise de l’appareil à chaque vol. Tous les points concernant le décollage seront aussi intégrés à cette phase tout comme le tour de piste avant l’atterrissage. Pour une meilleure initiation, sachez qu’une étude des pannes vous sera offerte pendant la formation. Notez bien que des pannes peuvent se produire à tout moment sans que vous ne vous y attendiez pas. Pendant le vol d’accoutumance, vous aurez la chance de connaitre l’environnement ainsi que le domaine de vol de l’ULM. Autrement dit, vous devriez tout connaitre sur l’appareil avant de commencer la formation. Vous aurez aussi la chance de faire une découverte du vol à commencer par le démarrage de sécurité.

S’initier au pilotage à Chenevelles

En vous rendant à Chenevelles, vous aurez l’opportunité de suivre un stage complet comportant les bases du pilotage d’un ULM. D’ailleurs, il vous est possible de prendre directement les commandes de l’appareil pour une meilleure pratique des théories. Ajouter à cela, des instructeurs compétents seront à vos côtés pour vous épauler tout au long de l’initiation. Toutefois, il faut souligner que l’initiation au pilotage peut se diviser en quatre étapes à commencer par le pilotage de base et le vol d’accoutumance. Viennent ensuite la phase de perfectionnement et le test final. Avec de bonnes applications, vous ne devriez avoir aucun mal à maitriser votre ULM. En outre, n’oubliez pas que vous pourriez personnaliser votre initiation en fonction de la situation surtout votre capacité dans le domaine.

Au final, vous avez désormais une idée de ce qui vous attend pour profiter d’une bonne initiation au pilotage d’un ULM. D’ailleurs, il suffit de remplir les dossiers qui vous seront demandés pendant votre inscription auprès d’un centre de formation en pilotage de l’appareil. Si tous se passent bien, vous recevrez un brevet de pilotage à la fin de votre initiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut